Admission

Personnes accueillies

L’EHPAD « Au Savel » accueille des personnes seules des deux sexes, ou des couples, âgées d’au moins soixante ans, autonomes, semi-valides ou dépendantes.

Toute personne qui envisage son admission en EHPAD doit adresser le Dossier National Unique au service d’accueil et de gestion des admissions.

Ce dossier, rempli par le médecin-traitant pour la partie médicale et par le futur résident ou sa famille ou le tuteur pour la partie administrative sera examiné en commission d’admission par le Médecin-Coordonnateur, un Cadre de Santé et un chargé d’administration.

Au regard de l’appréciation personnalisée de l’autonomie, de l’évaluation médicale, le médecin coordonnateur et le cadre de santé apposent un avis sur l’admission du postulant. Un contact téléphonique est réalisé dans la plupart des examens des dossiers d’admission afin de cerner au mieux les attentes et besoins du futur résident. Une visite de pré-admission peut être organisée.

Le Directeur prononce ensuite l’admission aux regards des éléments du dossier.

Une date d’entrée du résidant est fixée d’un commun accord entre le futur résident et l’établissement. Elle correspond à la date de départ de la facturation.

Différents documents doivent être fournis afin de valider une admission dont :

  • Le contrat de séjour est un document engageant les co-contractants (résident, famille/tuteur établissement). Il doit être lu et approuvé avant l’entrée à l’EHPAD.
  • Le règlement de fonctionnement régit la vie collective en institution.

Ces deux documents ont été proposés pour avis consultatif au sein du Conseil de la Vie Sociale et validés par le Conseil d’Administration de l’établissement.

Pour renforcer les droits et libertés des personnes âgées, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement donne la possibilité aux résidents des établissements d’hébergement de désigner une personne de confiance.

Votre personne de confiance pourra :

  •  vous accompagner dans toutes vos démarches ou entretiens médicaux liés à votre accompagnement par l’établissement,
  • être consultée au cas où vous rencontrez des difficultés dans la connaissance et la compréhension de vos droits.